accessibilité

Archives saison 2006-2007

 
 

Dominique Pifarély / François Bon  

En route vers l’homme

Partager
 

Un projet musique et littérature : un événement textuel questionnant le territoire, les vies et les trajets des habitants, par François Bon, auteur, et Dominique Pifarély, violoniste et compositeur.

 

Jeudi 10 mai - 20h30
Morières les Avignon - salle Bouvier

Vendredi 11 mai - 20h30
Les Angles - forum

Samedi 12 mai - 20h30
La Tour d’Aigues - Château

L’envie d’une expérimentation mêlant précisément la création littéraire et la création musicale, ayant pour territoire le Luberon qui en sera le point de départ pour la dimension littéraire : rencontres, lectures, ateliers d’écriture.

En route vers l’homme n’est pas une forme fixe de spectacle, mais un concept.

Les artistes tentent de s’y confronter à la ville, à l’homme d’aujourd’hui, au fantastique, par une suite de fictions brèves qui deviennent autant d’univers sonores, univers sonores recueillis préalablement par Thierry Balasse dans les communes (et leurs environs) qui accueillent le concert...

Aux côtés de François Bon et de Dominique Pifarély, un ensemble de jazz et free jazz : le saxophoniste François Corneloup (membre de la célèbre compagnie Lubat), le batteur Eric Groleau (membre du Dédales Quartet), et Thierry Balasse, créateur de sons électroniques, traités en direct.

Plusieurs rendez-vous publics sont prévus avant la création en Mai :

- Dès le 16 mars, une performance-lecture à l’Akwaba, avec Dominique Pifarély et Violaine Schwartz

- En avril, trois autres lectures, cette fois portées par François Bon

FRANCOIS BON

Né le 22 mai 1953, à Luçon (Vendée), mère institutrice, père mécanicien automobile.

1972-1976
Études à l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (Bordeaux, puis Angers, formation d’ingénieur à dominante mécanique).

1976-1980
Spécialisé dans l’installation et la mise au point de systèmes de soudage par faisceaux d’électrons (Sciaky, Vitry) dans l’industrie aérospatiale et nucléaire, en France (SNECMA, SEP, CEA) et à l’étranger (Tupolev-Moscou, juil-oct.78 ; Bhabha Atomic Research Center à Bombay, fev-mai 79 et fev-mars 80 ; Motorlet-Prague, chantiers navals de Göteborg, etc...).

1980 - 1982
Deux ans d’études de philosophie. Publication en septembre 1982 d’un premier livre (Sortie d’Usine, aux éditions de Minuit), se consacre dès lors principalement à l’activité littéraire.

1984-1985
Lauréat de l’Académie de France à Rome, réside un an à la Villa Médicis.

1987-1988
Lauréat du Deutscher Akademischer Austauschdienst, réside un an à Berlin-Ouest.

1991-1992
Lauréat de la Robert Bosch Stiftung, réside un an à Stuttgart

1996-1998
Chargé de cours en technique d’écriture à l’Université Bordeaux 1. Chevalier des Arts et des Lettres.

1998-1999
Résidence de création au Centre Dramatique National de Nancy. Invité de la Villa Gillet (Lyon) pour ses cinq leçons de poétique.

1999-2000
Résidence de création à Théâtre Ouvert (Paris).
Chargé de cours au département Arts du spectacle de l’Université Rennes II.
Prix France Culture « La ville à lire » pour Paysage Fer, Verdier, 2000.

2001
Auteur invité par la Comédie Française, création de Quatre avec le mort.

2002
Prix d’automne de la Société des Gens de Lettre pour Rolling Stones, une biographie, Fayard, 2002.

2004
Auteur invité du festival d’Avignon avec Daewoo.

2004/2005
Chargé du cours annuel de littérature à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts (Paris).

Mène d’autre part depuis 1992 une recherche continue dans le domaine des ateliers d’écriture.
Fonde en 2001 le site de littérature remue.net.

Pour en savoir plus : tiers-livre.net, le site de François Bon

DOMINIQUE PIFARELY

Violoniste et compositeur, Dominique Pifarély se consacre depuis 1978 au jazz et aux musiques improvisées, développant un parcours dans lequel se mêlent réalisations personnelles et collaborations choisies.

De 1979 à 1990, il se produit régulièrement aux côtés de Didier Levallet, Gérard Marais, Louis Sclavis, Martial Solal, Eddy Louiss, François Jeanneau, Jean-Paul Celea,
François Couturier, Denis Badault, Patrice Caratini, ainsi qu’en Angleterre dans l’orchestre de Mike Westbrook et en Autriche au sein du Vienna Art Orchestra.
Ses deux premiers quartettes seront illustrés par deux disques, Insula Dulcamara (1988) et Oblique (1992).
Il fonde ensuite le Sclavis-Pifarély Acoustic Quartet (avec Bruno Chevillon et Marc Ducret), qui se produira
jusqu’en 1997 dans les principaux festivals européens, ainsi qu’au Canada et au Japon (Acoustic Quartet, ECM, 1993). Puis il entame en 1996 un dialogue avec François Couturier, concrétisé par l’enregistrement de Poros (ECM, 1997).
Parallèlement aux rencontres qui continuent de jalonner son parcours (Joachim Kühn, Daniel Humair, Carlos Zingaro, Tim Berne, Stefano Battaglia, Michele Rabbia...), Dominique Pifarély poursuit différents projets entre écriture et improvisation.
L’ensemble Dédales (création avril 2005) réunit 9 musiciens-improvisateurs. Impromptu prolonge le
travail commencé avec François Couturier en compagnie du haute-contre Dominique Visse, et marque son attachement à la poésie et la littérature.
Il mène donc naturellement des projets avec le théâtre, notamment auprès du metteur en scène Gilles Zæpffel ou des comédiens Violaine Schwarz et Pierre Baux. A la croisée de
ces expériences, il crée en novembre 2002 le spectacle Anabasis (pour choeur de chambre, 6 musiciens et 2 récitants), puis travaille à des lectures / performances et différents projets d’écriture en compagnie de l’écrivain François Bon.
Se produisant régulièrement dans toute l’Europe, il effectue également des tournées au Canada, au Japon, en Amérique latine, en Inde, au Moyen-Orient ou en Afrique.
Ayant à coeur de transmettre ces pratiques plurielles, il mène depuis plusieurs années une activité de formateur au sein du C.F.M.I. et du C.E.F.E.D.E.M. de Poitiers, et donne
régulièrement des master classes en conservatoire.

Pour en savoir plus : visitez le site web de Dominique Pifarély

 
 
 
 
Haut de page