archives
17
18
danse

Compagnie Ex Nihilo

Paradise is not enough


durée 1 h
mercredi
28 février
2018
La Garance

Le spectacle aborde la question de l’intériorité, de nos espaces intimes, fantasmés, rêvés. Les artistes recherchent une distorsion de la réalité, une métaphore de l’espace contraint par les murs. Portée par l’imaginaire de chaque danseur, la manipulation des objets fait naître des images, apparitions : réalité ou fiction ? L’objet est utilisé tantôt comme accessoire, tantôt comme costume… les danseurs se transforment, personnages étranges, évocations d’hommes ou de femmes venus d’ailleurs, princes et princesses de petits territoires imaginaires.

Une nouvelle pièce se construit alors où l’absence devient un motif de l’écriture. S’extraire, accompagner, convier, s’opposer, se construire dans et face au groupe, intervenir ou laisser faire. La danse laisse apparaître l’intimité des relations, l’empathie qui relie chacun de nous, le lien : nouer, dénouer. Le plateau permet aux danseurs de ralentir… Sortir de l’urgence provoquée par l’espace urbain. Des silences s’installent. Le temps se détend. Des focus permettent de passer du groupe à l’individu, s’attacher à la mise en valeur d’écritures plus intimes : solos, duos, trios. La scénographie, abstraite, épurée, privilégie la corde et le pneu, objets du rien réinventés comme costumes et comme décor. La musique est jouée live et utilise la spatialisation comme élément de composition, étirant le temps, offrant des respirations : accordant plus de place au silence, à la respiration.



Distribution

Chorégraphie Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot
Interprètes Jean-Antoine Bigot, Lisa Da Boit, Tom Grand Mourcel, David Mazon, Corinne Pontana, Rolando Rocha, Satya Roosens
Musique Pascal Ferrari, Régïs Boulard

Création en octobre 2016 dans le cadre de Question de Danse de KLAP Maison pour la danse à Marseille, à la Scène Nationale Le Merlan

Parcours de fidélité : La Garance est attentive au travail de cette compagnie et a déjà accueilli le spectacle Nal Boa [Regarde-moi] en 2011, sur le parking Verdun à Cavaillon

+ Rencontre en partenariat avec l’Université Populaire d’Avignon, « Corps du danseur dans la ville » avec la Compagnie Ex Nihilo
Mardi 20 février à 18 h 30 Université d’Avignon et Pays de Vaucluse, Campus Hannah Arendt (Amphi 03)
Entrée libre

Mentions

Production : Ex Nihilo
Coproductions : KLAP-Maison pour la danse à Marseille, l’Atelier 231-Centre National des Arts de la Rue-Sotteville-lès-Rouen, CCN de Créteil et du Val de Marne-Cie Käfig, le Pôle des Arts de la Scène-Friche de la Belle de Mai à Marseille

La création a reçu le soutien du ministère de la Culture-DGCA au titre l’aide à la création, de la SACD - Auteurs d’espaces, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM
Soutien Théâtre la Passerelle Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud / Coopérative de Rue et de Cirque-2R2C à Paris

Remerciements La Cité des Arts de la Rue à Marseille, Générik Vapeur, Lieux Publics-Centre National de Création en Espaces Publics, Friche de la Belle de Mai, Centre chorégraphik de Bron Pôle Pik

La compagnie est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication–Direction Régionale des Affaires Culturelles de Provence–Alpes-Côte d’Azur et par la Ville de Marseille, subventionnée par la Région Provence–Alpes-Côte d’Azur, le Conseil départemental des Bouches–du Rhône. Elle est soutenue pour ses projets internationaux par la SPEDIDAM, l’Institut Français et la Ville de Marseille

en coréalisation avec