accessibilité

Archives saison 2013 - 2014

 
 

Cie Teatrocinema  

Partager
 

Créée en 1987, la compagnie La Troppa (littéralement « La Troupe » de ceux qui marchent d’un pas solide à l’heure de la dictature) laisse pour de nombreux spectateurs du monde entier de magnifiques souvenirs : univers magiques, machineries ingénieuses, une poésie tendre habitant des créations uniques telles que : El Santo Patrono, Rap del Quijote, Viaje al Centro de la Tierra, Pinocchio et Jesús Betz. On garde en mémoire l’extraordinaire travail d’adaptation du roman Gemelos d’Agota Kristof.

Dix-neuf ans plus tard, en 2006, suite au départ de quelques-uns et à l’arrivée de plusieurs autres, La Troppa devient Teatrocinema : un vaste groupe d’artistes appartenant à plusieurs disciplines et unis par l’intérêt commun de la recherche de la beauté et de la poésie, de la narration, de l’image et de la musicalité. Le langage de Teatrocinema explore le mélange et la complémentarité des techniques et des formes narratives du théâtre, du cinéma, de la bande dessinée, de l’animation, de la photographie et de la musique.
A mi-chemin entre le théâtre et le cinéma, la troupe se dote également d’une nouvelle ligne de conduite : fondre, confondre les langages et les techniques des deux arts, pour qu’ils deviennent uniques et inséparables, pour créer l’illusion de voyager dans l’espace et le temps, pour rechercher aussi les conditions d’un exil rempli de rituels initiatiques, d’épreuves et de quêtes, questionnant sans cesse l’homme et « son jumeau », l’humanité.

Avec Histoire d’amour, la compagnie souhaite clore la trilogie de création initiée avec Sin Sangre (adaptation du roman Sans sang d’Alessandro Baricco) en 2007, suivi de L’Homme qui donnait à boire aux papillons (2010).

 

 
 
 
 
Haut de page