archives
10
11
musique

Benjamin Dupé

Comme je l’entendS

durée 1 h

Benjamin Dupé ne savait pas parler de sa musique. On ne parle pas d’un livre, on s’y plonge. On ne parle pas d’une toile, on ne la quitte pas des yeux. Alors, il a décidé de proposer à l’écoute sa pratique musicale, gratuite, déraisonnable, souvent décalée.

Le spectacle était né. Pour goûter, rire et s’émouvoir ensemble, dans le désir
de toucher au plus sauvage de notre intimité. Et qui pourrait parler de cette musique étrange, refusant le confort du pré-entendu ? Benjamin Dupé a réuni des auditeurs. On n’est jamais si bien servi que par les autres. Ils ont prêté leurs oreilles aux goûts, aux recherches, aux obsessions sonores de l’artiste. Et à cette musique, ils ont répondu, en toute liberté, avec leurs mots de l’instant. Du son à la musique en passant par ces mots, Benjamin Dupé a tissé une étrange symphonie qui s’est inventée dans l’écoute.


Comme je l'entendS @ Agnès Mellon
Comme je l'entendS @ Agnès Mellon
Comme je l'entendS @ Agnès Mellon
Comme je l'entendS @ Agnès Mellon
Nomade(s)

Stage

samedi 29 et dimanche 30 janvier - de 14h à 16h - Le Thor

Avec l’Ecole Départementale de Musique et de Danse du Thor
et en partenariat avec le Sonograf’

- à partir de 15 ans
- tous instruments - Bonne connaissance technique demandée

Informations et inscriptions : Maïa Heintz - maia@theatredecavaillon.com / 04 90 78 64 60

Contenu et objectif :
Il s’agit de se confronter à la création collective par l’improvisation, c’est-à-dire de développer l’écoute de l’autre et du groupe, d’aborder les stratégies collectives et les comportements individuels dans une musique en train de s’inventer, en dehors de tous codes esthétiques. C’est évidemment aussi une formation de l’oreille qui est en jeu.

Participants :
Le stage est ouvert à quinze musiciens, tous instruments confondus, et toutes esthétiques confondues. Il est simplement demandé d’avoir une bonne connaissance technique de son instrument. Le profil peut être aussi bien : professeurs en école de musique ou conservatoire, grands élèves de ces écoles, amateurs mûrs dans leur pratique, groupe local constitué, etc.
Il y a dans le travail de Benjamin Dupé une attention portée à faire dialoguer des musiques différentes, donc un mélange des pratiques classiques et des pratiques des musiques amplifiées est bienvenue.

Fiche d'inscription stage Benjamin Dupé

Distribution

Spectacle en solo

conception, musique, guitares : Benjamin Dupé

informatique musicale, régie son : Laurent Sellier

avec les voix des auditeurs de l’atelier mené au Merlan - Scène nationale à Marseille

regards, oreilles et conseils : Bertrand Bossard, Benjamin de la Fuente, Laurence Perez

crédits photos : Agnès Mellon

Mentions

coproduction : Le Merlan scène nationale à Marseille

commande de l’État et du GMEA

centre national de création musicale d’Albi - Tarn

production : Sphota / Paris