Autour de Radio Live

 

vendredi 13 novembre 2020

Le spectacle n’aura pas lieu et pourtant les thématiques abordées prenaient tous leur sens cette saison. Des jeunes, venant de Gaza, Sarajevo, de Marseille ou encore de la Syrie, devaient témoigner sur scène : démocratie, droits des minorités, places des femmes, engagement... La mise en commun et en partage de la parole de la jeunesse est cruciale car elle contribue à ré-enchanter le monde d’aujourd’hui. Aussi, La Garance a proposé à Aurélie Charon et à différents jeunes participants de partager avec vous différents témoignages en vidéo.

L’important c’est de rencontrer tous ceux qui ne nous ressemblent pas, qui n’ont pas la même histoire, la même religion, nous avons énormément de récits et d’histoires à partager.

- Aurélie Charon, une des conceptrices de "Radio Live"

Il y a toujours un matin qui vient après la nuit.

- Amir, participant de "Radio Live"

Aurélie Charon, créatrice de "Radio Live" avec Caroline Gillet et Amélie

Des nouvelles de Hala (Syrie/Lyon), une participante

Des nouvelles d’Amir (Gaza), un participant de "Radio Live"


Amir et ses impressions en arrivant en France, sur la France et les jeunes français de son âge
Il est un participant du spectacle "Radio Live".