Les coulisses

Autoportrait de Cavaillon - Making of épisode 4

 

par Vincent

vendredi 6 avril 2012

Christophe Loiseau était de retour pour quelques jours à Cavaillon du 27 au 30 mars (pour préparer une grande - et estivale - exposition de photos).

Mardi 27/03 - 11h. Nous rencontrons Cédric. Il aime la vitesse, accélérer le temps. Nous lui proposons un rendez-vous mi-avril pour une photo supersonique.

Mardi 27/03 - 15h. Rendez-vous avec Sandra-Rose, qui provoque son père en duel à l’épée sur les bords de la Durance. A 18h l’image est dans la boîte.

Dodo.

Mercredi 28/04 - 10h. Nous rencontrons Myriam. Elle accorde de l’importance à l’équilibre entre ce qui dure, s’installe pour longtemps et le mouvement de la vie, le passage. Nous la retrouverons bientôt.

Mercredi 28/04 - 11h. Etienne, un ami de Louis. Après quelques minutes de discussion, Christophe a une vision : cinquante ballons projetés dans l’espace !

Mercredi 28/04 - 14h. Je passe récupérer un trampoline gentiment prêté par la MJC. Demain à midi Evelyne prendra son envol.

Mercredi 28/04 - 17h30. Louis, dit Loulou. Quelques arbres. Un banc. Un chaise. Des lignes géométriques se dessinent soudain. Clic.

Dodo.

Jeudi 29/04 - 12h. Evelyne prend son envol.

Jeudi 29/04 - 15h. On voit à peine le visage de Lilian, presque caché derrière une forêt de cuivre. Clic.

Jeudi 29/04 - 19h. Nous rencontrons Fabrice, dont Monique nous a parlé. Nous lui parlons du projet. Il écoute attentivement. Il accepte de participer. Rendez-vous dans 10 jours !

Dodo.

Vendredi 30/04 - 9h30. Voici France, présentée par Evelyne. Il va nous falloir de la couleur, beaucoup de couleur. Et pas des couleurs fades hein, des couleurs qui claquent !

Vendredi 30/04 - 15h. Coralie. Nous partons en voyage, loin d’ici, direction le Japon.

Vendredi 30/04 - 22h. Tant pis. C’est raté. Le vent, la nuit, la lune, la technologie, rien n’était avec nous. Cette photo-là on devra la refaire.

Bonne nouvelle, Christophe sera de retour bientôt. Nous proposons un nouveau rendez-vous à Zara, mi-avril.

Mi-avril ? Mais c’est la semaine prochaine !