archives
ss
ce

Auteur

Jean-Pierre Moulères


Après avoir collaboré longuement avec Geisha Fontaine et Julie Ann Stanzak (Tanztheater Wuppertal) qui
lui firent découvrir la danse contemporaine, avec Marc Monnet qui lui fit découvrir la musique
contemporaine et ses multiples façons d’être représentée, avec Xavier Durringer et quelques autres
metteurs en scène qui lui montrèrent brièvement les voix du théâtre de texte, avec Anna Prucnal et Keith Southwick qui lui offrirent une immersion dans le cabaret littéraire et les concerts salades, avec Hervé Lelardoux et le théâtre de l’arpenteur, qui le conduisit à l’écriture, aux projet participatifs et aux parcours
sonores, avec l’OULIPO qui lui donna le goût d’appeler les autres à écrire, à dire, à raconter, il a peu à peu, quitté la place d’acteur et de metteur en scène pour s’intéresser à d’autres formes artistiques faisant appel aux amateurs et à la création d’objets et de situations qui leur donnent la parole.

Ainsi, il coécrit Rennes, guide de la ville invisible avec Hervé Lelardoux (Édition Terre de brume), écrit Moi, j’ai rien d’intéressant à dire (Édition l’Atalante), petits propos sur le théâtre par ceux qui n’y vont presque pas, puis Que reste-t-il ? carnet de voyage de spectateurs sur trois ans de programmation du Merlan, la
scène nationale de Marseille. il travaille à la conception d’un album de mots, de textes et de photos faisant
appel au savoir-faire et au savoir-vivre des habitants de la région marseillaise, Les cherche-midis.

Entre-temps, il est revenu aux anciennes amours, à la danse, au plateau pour accompagner Thierry Niang, complice de longue date, dans une histoire de cinq ans dans laquelle des seniors ont été invités à découvrir la danse contemporaine et le monde stupéfiant que sa pratique révèle. C’est ainsi que mêlant
danses improvisées, ateliers d’écriture et lectures, lors d’une résidence à l’étang des Aulnes a été créé
presque par surprise ce Sacre, un autre, qui s’appelle …du printemps ! et qui révèle avant tout la précieuse rencontre faite avec ces danseurs débutants.