Les coulisses

Artistes en résidence

 

par Nicolas

mercredi 9 janvier 2013

Au delà de sa mission de diffusion, la Scène nationale de Cavaillon soutien également la création contemporaine en (co)produisant et en accompagnant des compagnies sur leurs nouveaux spectacles. Ce soutien passe notamment par l’accueil de temps de résidence, durant lesquels les artistes peuvent, en fonction de l’état d’avancement de leur projet de création, écrire le texte ou la trame de leur spectacle, répéter la mise en scène, mettre en place le dispositif scénique, tester la mise en lumière, etc. Ainsi, le plateau de la Scène nationale est-il régulièrement occupé par ces temps de résidence.

Elise Vigneron a par exemple occupé ce plateau durant toutes les vacances de Noël afin de mettre la dernière touche à sa dernière création, Impermanence, présentée les 17 et 18 janvier à Avignon.

Depuis lundi et jusqu’au 19 janvier, le Begat Theater poursuit ses recherches sur l’immersion du spectateur et l’instauration d’un rapport intimiste avec les comédiens dans l’espace urbain avec Je voudrais tant que tu te souviennes, création prévue pour juin 2014. Comme pour Les Demeurées et Histoires cachées, accueillis récemment à Cavaillon, formes déambulatoires, utilisation poétique des technologies numériques et du son, protocoles atypiques de convocation du public renouvelleront profondément notre rapport à la fiction.

A partir de samedi et jusqu’au 21 janvier, Marie-Anne Michel peaufinera Métanoïa, spectacle de cirque créé en février à Auch. Elle en proposera le 21 janvier une sortie de chantier, en même temps que nous présenterons le programme de février à juin du Théâtre.

Déjà accueillie en décembre, la danseuse et chorégraphe Yasmina Benjelloun revient en février pour poursuivre l’écriture de Blawrak, exploration du rapport physique aux éléments (eau, argile, lumière) et des états de corps liés à la transformation de soi.

Sans oublier les artistes accueillis en résidence au long cours dans les villes et villages Nomade(s) : Julie Desprairies, Nihil Bordures et Catherine Zambon.

Suivez l’actualité des résidences sur le blog, mais aussi les réseaux sociaux (Facebook, Twitter).