archives
15
16
théâtre d’objets

Agnès Limbos
Gare centrale

Troubles


durée 1 h
mardi
10 mai
2016

Depuis 25 ans, Agnès Limbos est la dentellière du théâtre d’objets, avec une série de spectacles qui ont marqué les esprits, laissant des bleus à l’âme et du rouge aux joues. Petits moyens, grands effets : du théâtre à observer à la loupe, pour ne rien rater. Regardez, voici un taxi dans le brouillard… un hôtel dans la nuit… un jeune couple troublé. Est-ce un rêve en rose ou un cauchemar satiné ? On a bien du mal à trancher, face à l’imagination débordante et quasiment muette d’Agnès Limbos et de Gregory Houben, armé de sa trompette.

Voilà un long-métrage théâtral à suspens. Deux petites silhouettes de mariés volées à une pièce montée, un nuage de fumée, un taxi miniature et deux personnages qui partent en voyage de noces, fin prêt pour le naufrage. Car c’est dans un voyage au bout de l’enfer conjugal que s’embarquent les deux partenaires : passeport pour l’ennui, bêtise à deux, désamour… Et pourtant, ils avaient planifié leur bonheur à venir… New York, « around midnight », entre fumée de cigarette et brume nocturne, une nuit de noces interminable, parfaite et hollywoodienne. Tout à coup, le rose vire au gris et les deux tourtereaux chavirent du sublime à l’abîme. Pourquoi ? Suspens ! Au loin, l’orage gronde. Est-ce l’orage ? Dans ce vertige où la frayeur frôle la drôlerie, ils essaient de retrouver leur équilibre pour le pire et le meilleur. Voilà tout l’univers doux et amer de la compagnie belge La Gare Centrale.


Distribution

Création et interprétation Agnès Limbos, Gregory Houben
Trompette Gregory Houben
Mise en scène Sabine Durand

Mentions

Remerciement à Marie Kateline Rutten
Coproduction par le Théâtre de la Balsamine (Bruxelles)

Illustration — Mélanie Rutten