archives
ss
ce

A propos de Photo-Romance


Beyrouth, 2006, peu de temps après l’attaque israélienne contre le Liban. Tous les
Libanais sont invités à participer à deux grandes manifestations opposées l’une à
l’autre. Les quartiers se vident de leurs habitants, partis manifester. Dans un immeuble
déserté, deux êtres isolés se croisent : un ancien militant de gauche, en mal
d’adaptation avec la réalité sociale et politique actuelle d’un Liban polarisé entre
des extrêmes fondamentalistes et ultra-capitalistes, et une femme au foyer complètement
absorbée par ses soucis familiaux, sociaux et religieux. Dans ce spectacle,
Lina Saneh et Rabih Mroué poursuivent leurs recherches et questionnements sur les
notions de représentation, de jeu, de fiction et de réel, ainsi que sur les rapports
(quantitatifs et qualitatifs) que ces deux derniers peuvent entretenir dans l’art.
Cette fois-ci, ils ne recourent plus à un fait divers local ni à l’usage de documents,
mais empruntent à un autre médium, à un lointain spatial et temporel : une histoire
classique, avec ses personnages fictifs et son jeu réaliste, pour mieux se confronter
à la réalité libanaise et ses complexités ainsi qu’au théâtre lui-même.